Biographie de Pascal Andy

Version courte

En automne 2002, je suis au baccalauréat en administration des affaires à l'université Laval à Québec.

Entre deux cours, j'en profite pour aller faire les auditions de Star Académie. À ma grande surprise, je suis sélectionné et je décide d'interrompre mes études pour la cause.

L'année 2003 est pour moi un rêve surréaliste où la tournée nous amène à travers les quatre coins du Québec, Ottawa et des Maritimes. À la fin de cette aventure, je déménage à Montréal pour démarrer ma première entreprise. Nous sommes en novembre 2003 et j'ai 23 ans.

7 ans plus tard, après avoir opéré un studio de production sonore dans le milieu de la publicité, je retourne aux études en 2011 pour faire un certificat en administration des affaires.

Durant mes études en 2011, je lance [repost] qui permet à mes clients de réafficher sur Kijiji leurs annonces automatiquement, une ou deux fois par jours. On peut voir les archives des deux sites web. Fait entièrement sur iWeb qui était fourni avec le Mac. Fallait le faire!

En 2012, je lance FollowFi.

En mars 2014, j'accepte un poste d'analyste d'affaires chez Bell.

Depuis 2015, je travail sur ma troisième startup. Rien de public pour le moment.

Version en long et en large

Je ne sais pas encore marcher, mais je sais que la musique aura une grande influence dans ma vie.

À 5 ans - Je bâtis ma première maison en logo. Il reste du travail dans la salle de bain, mais je sais que j’ai du potentiel.

À 7 ans - Je découvre que je peux utiliser mon chat Lotus pour ramasser ma doudou tombée par terre. La méthode est cruelle; je le tiens seulement par la queue, il sort ses griffes qui agrippent ma doudou et le tour est joué.

Plus tard, j’ai appris que j’étais sous surveillance électronique par la SPCA LOL.

À 15 ans - Alors que je suis en troisième secondaire, ma copine fête ses dix-huit ans. Oui, j’aurais pu écrire la chanson « Quand on se donne » de Francis Martin. Je peux dire avec un sourire que j'ai eu une belle adolescence :)

À la même époque, je commence à jouer avec la guitare de ma mère qui traîne dans le garde-robe de sa chambre. Après avoir fait le tour de jouer à une corde, je commence à suivre des cours une fois par semaine durant une année. Je passe le clair de mon temps à jouer de la guitârr comme disait Jean Leloup.

À 16 ans - Je perds la finale de ping-pong en 4e secondaire. Je prends ma retraite le lendemain et décide de focuser sur le billard. À 17 ans, à force de jouer au billard tous les midis, je réussis à « vider une table ». Je prends ma retraite des pools pour me concentrer sur les technos.

À 18 ans - Je décide de suivre une technique en génie électrique au Collège de Limoilou. J'y perds vite intérêt et décide de quitter le programme durant ma troisième session pour devenir programmeur-analyste au Collège CDI à Québec. Le film la Matrix a particulièrement contribué à ma décision à cette époque.

À 19 ans - J'ai mon premier vrai ordinateur décent. Il peut jouer des DVD dans une télé... C'est de la bombe. Je deviens officiellement l'ami le plus techno que l'on puisse connaître dans le coin de Charlesbourg. Ça n'a jamais vraiment cessé depuis.

À 21 ans - Ayant mon diplôme de programmeur-analyste en main, je quitte pour la première fois vers l’Europe. Grâce à un stage organisé par les Carrefours Jeunesse-Emploi, je voyage en France durant 5 semaines parmi un groupe de 8 jeunes.

Dès mon retour, je décide de partir vers une autre destination. J'applique à Jeunesse Canada Monde (1) en prenant soin de laisser toutes les options ouvertes au niveau de la destination. Quatre semaines plus tard, je suis sélectionné parmi les huit Canadiens. Je m'envole en Alberta pour un voyage échange entre le Canada et l’Ukraine pour une période de six mois.

De retour au Québec en septembre 2002, je commence ma première année en administration des affaires à l’Université Laval. Je terminerai une seule session, car un événement exceptionnel se présente devant moi.

Janvier 2003 - Je suis sélectionné parmi les 14 candidats de la première cuvée de Star Académie, une émission de télé-réalité québécoise qui est diffusée sur les ondes de TVA. À ce jour, la tournée de 45 spectacles est la plus grosse jamais produite dans la province de Québec, tous artistes confondus.

Sachant que l’aventure allait se terminer abruptement après cette tournée, j'entrevois déjà la prochaine étape.

Novembre 2003 - Je démarre ma première entreprise. Le Studio Transology inc. est une boîte de production sonore (pub radio, télé, long métrage, etc.) ayant pignon sur la rue St-Jacques au coin de la rue McGill dans le Vieux-Montréal. Sans permis de construction, sans expérience et avec la volonté d’un marathonien, j'y bâtis mon premier rêve de mes mains. Estimées à deux ou trois semaines, les rénovations dureront trois mois. J'exécuterai des productions sonores majeures pour des clients de renommée. (3)

Janvier 2011 - Après 7 ans d’opération, je retourne à l’Université (4) pour poursuivre mes études en administration dans le but de démarrer une seconde entreprise qui devra impérativement être construite sur un modèle d'affaires 2.0. (5)

Décembre 2011 - Je termine mon certificat en administration des affaires et je sais pertinemment que ce n’est pas ce papier qui m’emmènera où je veux être.

« Pour toutes ces raisons, j’aide ceux qui se sentent parfois dépassés avec les technos à devenir réellement performants avec leurs ordinateurs, mais surtout, avec toutes les applications disponibles.

Janvier 2012 - Je fonde PND Design « Une manufacture d’innovation ». Je lance mon premier produit phare « L’argent rentre s’a page #1». C'est un service qui permet d'afficher automatiquement les annonces de nos clients sur la première page de sites tels que Kijiji, Craigslist, Emploi Québec, etc.

3 octobre 2012 - Mon premier blog voit le jour. Il est intitulé « À la quête d’un meilleur mode de vie grâce aux technologies ». (Le blog pnddesign.ca est depuis inactif et a été remplacé par celui-ci.)

Septembre 2013 - Je présente officiellement ma deuxième startup FollowFi lors de l'émission Le Banquier.

Mars 2014 - PND Design devient officiellement Andy Media, car le mot "design" crée de la confusion sur les activités de l'entreprise. Je décide de lancer par la même occasion http://pascalandy.com/. C'est un endroit où je peux communiquer mes opinions au sujet des relations technologiques, mes projets, ainsi que mes activités professionnelles.

L'idée de joindre mes activités personnelles et professionnelles sous un même toit, est liée au fait que je crois que les gens n'achètent pas le nom d'une entreprise, mais plutôt les personnes qui la constitue.


Annotations
1. http://cwy-jcm.com/fr/
2. Nil
3. ClubMed | Molson Dry | Orange Films | Garnier promotion pour le Cirque du Soleil | Ubisoft | Centropolis Laval | GM Canada | Mentos | L’Oréal Paris Expertise | Vidéotron | McDonald | Le Centre Rockland | Déjà Musique | Unibroue | Tarkett | Zone 3 | BMO | Bell (BCE) | Pharmacie Brunet | FINA World Aquatic Convention | Ivanohe Canbridge | Kamik | La Monnaie Royale du Canada | Smart Set | DKDD Music | Méchant Million Moslon Ex (RDS) | Les Rendez-Vous du Cinéma Québécois | Air Canada | Pacini | Montréal Passion Vin | MDS Pharmaceutique | Mail Champlain | Centropolis Laval | Novartis | Astral Médias | Schering Plough | Tourisme QC | Transcontinental | Avocat sans frontière | etc.
4. http://www.youtube.com/watch?v=ftOGrl9ZTCQ
5. http://www.programmes.uqam.ca/4122#COURSUIVRE
6. http://en.wikipedia.org/wiki/Enterprise_2.0
«L’argent rentre s’a page #1» est une plateforme logicielle avec laquelle PND Design réaffiche automatiquement les annonces de ses clients. L’intérêt de ceux-ci? Être vus et trouvés sur la première page et ce, tous les jours. 7. L’étroite relation qui s’est installée entre nous et notre environnement technologique est une relation qui bouscule ou même dépasse une majorité d’entre nous. Je possède une vision d’ensemble et une expérience concrète de ce qu’est la gestion d’une entreprise web ainsi que celle d’une entreprise de service. » [...]


source