Où est la place des agences quand les marchés en ligne nous permettent de sous-traiter à travers le monde?

Si les logiciels détruisent le monde, les places de marché en ligne font partie des acteurs de cette destruction. Lekt, tu as peut-être remarqué que des firmes de toutes sortes sont en train de disparaître, partout dans le monde. Jetons un coup d’œil sur les lieux du carnage.

En donnant de plus en plus de travail directement aux pigistes plutôt qu’à des agences qui font affaire de façon très locale, oDesk, Elance, Freelancer et Fiverr éliminent les entreprises traditionnelles de sous-traitance.

UpCounsel tente pour sa part d’anéantir les cabinets d’avocats, particulièrement pour les petites compagnies qui considèrent que les frais juridiques sont prohibitifs.

RecruitLoop essaie quant à elle de remplacer les agences de recrutement en proposant un modèle innovateur de prestation de services et en permettant d’embaucher des recruteurs sur une base horaire.

Rev, de son côté, engloutit les agences de traduction et de transcription en assurant un service rapide, abordable et de qualité qui surpasse le service proposé par les fournisseurs traditionnels.

Contently, offre du contenu original sur demande et de qualité, réduit à néant les efforts des agences de relations publiques et de commercialisation. Et enfin, les membres du regroupement AngelList tentent eux aussi de tuer les entreprises de capitalisation.

Plusieurs jeunes compagnies essaient de perturber la structure traditionnelle établie par les firmes et agences. Ces places de marché en ligne permettent d’économiser des coûts astronomiques, et c’est ce qui incite autant de gens à utiliser leurs services. Par exemple, un site de travail à la pige dont les frais sont peu élevés constitue un mécanisme de prestation très efficace.

La majoration des frais de service facturés par un cabinet d’avocats ou par une firme d’experts-conseils peut s’élever à quatre fois le taux de base. Ainsi, pour embaucher un travailleur payé 50 $ par heure, un client se verra facturer 200 $. C’est ce que coûte la majorité des structures. Trois fois le prix de l’expert.

La même personne, sur une place de marché en ligne, pourrait augmenter son tarif à 75 $ pour compenser ses frais d’exploitation, mais le coût final pour le client se chiffrerait seulement à 85 $ ou à 95 $ par heure.

plusieurs jeunes compagnies essaient de perturber la structure traditionnelle établie par les firmes

C’est tout simplement la réduction des frais d’exploitation qui permet une telle économie de coûts. Les marchés en ligne de travail à la pige n’embauchent ni cadres intermédiaires ni personnel de soutien. Ils font affaire avec des travailleurs contractuels indépendants plutôt qu’avec des employés. Et ils n’ont aucuns frais à débourser pour les espaces de bureaux. Les économies de coûts sont extraordinaires. Le service fourni par les places de marché en ligne permet également d’obtenir des délais et une qualité de production de premier ordre.

Uber est le meilleur exemple d’une place de marché qui offre une amélioration significative du temps de traitement. À mesure qu’elles prennent de l’expansion, les places de marché en ligne développent une meilleure compréhension de l’offre et de la demande et peuvent s’assurer que les ressources nécessaires sont disponibles au moment voulu. Ce processus se fait automatiquement sur les sites de travail à la pige, alors qu’il doit être effectué manuellement dans les firmes.

Concrètement, si j’ai un transport avec Uber et que la voiture dans laquelle j’embarque n’est pas propre, odorante ou même douteuse, la rétroaction qu’obtiendra le conducteur sera rapidement négative. La conséquence est que les autres utilisateurs de Uber éviteront ce conducteur.

Avec la flotte de taxi actuelle, c’est clairement une perte de temps de tenter de laisser un feedback. Et selon moi, les quelques rétroactions reçues se retrouvent supprimées et vite oubliées. Essentiellement, la majorité des conducteurs n’ont aucune idée et aucune intention d’améliorer quoi que ce soit pour rendre meilleure l’expérience du client.

La qualité demeure une valeur difficile à définir et à mesurer, mais les clients savent la reconnaître lorsqu’ils la voient. La plupart des grandes entreprises ont raffiné leurs procédés internes pendant des décennies pour arriver à obtenir systématiquement des résultats de qualité supérieure. Les places de marché en ligne entament à peine leur évolution et ils réussissent à dépasser la façon que les rétroactions sont données et compilées.

De nos jours, les firmes sont généralement perçues comme étant garantes d’un produit de meilleure qualité que les individus qui offrent leurs services sur les places de marché en ligne. Cependant, les temps changent. Les places de marché de grande envergure portent une attention continuelle au taux de recommandation. Ce faisant, les sites de travail à la pige qui sont réellement soucieux d’offrir une bonne qualité de service se démarquèrent.

La firme 99design offre même un remboursement complet dans le cas où tu ne sois pas satisfait des résultats. Dur à battre …

À présent, revenons en arrière. D’abord, à quoi servent donc les firmes ? Et où se situent les places de marché par rapport aux avantages dont peuvent profiter les acheteurs ?

Une réputation établie. La firme McKinsey jouit d’une excellente réputation. Dans le milieu, on se passe le mot : « On n’a jamais renvoyé qui que ce soit pour avoir fait affaire avec McKinsey. » Quand une entreprise a sa propre expression consacrée, c’est que sa réputation n’est plus à faire. C’est le résultat de plusieurs décennies de prestation de qualité. C’est ainsi que se crée une image de marque.

Jusqu’à tout récemment, il était assez difficile de se forger une réputation individuelle. Mais grâce à LinkedIn et au système d’évaluation dont disposent toutes les places de marché en ligne, l’économie de réputation est de plus en plus concrète.

jusqu’à tout récemment, il était assez difficile de se forger une réputation individuelle

Les effectifs. Bien souvent, les acheteurs souhaitent disposer d’une équipe complète de personnes qui travailleront pour eux. En faisant affaire avec une grande entreprise, ils ont facilement accès à une équipe de bonne taille, et des gens qui se connaissent probablement, qui ont une méthode préétablie de partage des tâches et qui travaillent bien ensemble.

Les places de marché en ligne doivent s’améliorer sur ce point. Lorsqu’on a besoin d’une seule personne pour faire un travail, ces sites fonctionnent à merveille. Toutefois, la plupart d’entre eux ne sont pas aussi performants lorsqu’on tente de bâtir une équipe. Les places de marché se retrouvent devant deux nouveaux défis : 1) tout le monde travaille individuellement et 2) on ne peut généralement pas connaître la disponibilité des pigistes.

Il faudra faire preuve d’inventivité pour arriver à rassembler des équipes de pigistes qui travailleront en collaboration malgré le fait qu’ils ne se trouvent pas physiquement au même endroit.

Une garantie de qualité. La qualité garantie constitue un avantage de taille qui peut faire pencher la balance en faveur des firmes bien établies. Les acheteurs savent que les grandes entreprises se porteront garantes du travail accompli.

Dans un marché complètement ouvert, le contrôle de la qualité revient à l’acheteur qui prend la décision d’embaucher quelqu’un. Toutefois, dans les nouvelles places de marché en ligne, les fournisseurs de services sont soumis à un contrôle de sélection et à une surveillance des résultats accrue. Dès lors, le site peut garantir la qualité du travail à peu près de la même manière que les firmes.

Cette garantie est en voie de devenir un élément essentiel de l’image de marque des places de marché en ligne. La réputation d’un individu devient sans cesse plus importante et il est de plus en plus facile d’en prendre connaissance. C’est pour cette raison que les travailleurs qui utilisent ce type de plateformes visent également à garantir la qualité de leurs services eux-mêmes afin de promouvoir plus largement leur réputation.

Peu importe que les différentes places de marché en ligne réussissent leur coup ou non. Les agences et les firmes de toutes sortes n’y échapperont pas : leur situation deviendra de plus en plus précaire. Je crois que les entreprises d’envergure dans toutes les sphères d’activité continueront de prospérer pendant encore des décennies. Cependant, il y aura une diminution globale du volume des firmes de niveaux inférieur et intermédiaire, qui céderont leur place aux places de marché en ligne bien gérées.

Ces sites reposeront en grande partie sur l’apport de travailleurs indépendants. Cela favorisera la montée en puissance du travail à la pige à grande échelle et contribuera à mettre en place des infrastructures pour soutenir davantage le travail professionnel autonome.

Cet article est une adaptation de ce texte de Josh Breinlinger.


À partager

Si jamais un jour tu as besoin de trouver un avocat, un traducteur, un designer ou un comptable où cherches-tu ? Si on laisse de côté tes contacts, il reste les agences, les firmes et les marchées de sous-traitance (marketplace). Voici le topo.

http://pascalandy.com/blog/ou-est-la-place-des-agences-quand-les-marches-en-ligne-nous-permettent-de-sous-traiter-a-travers-le-monde/