Voici comment chiffrer ses données confidentielles (et ses photos PDTA)

La catastrophe que vit Sony Picture pourrait tous nous arriver. Que ce soit au travail ou à la maison, nos données sensibles doivent être chiffrées. Voici comment faire.

Le but d’utiliser un logiciel de cryptage est de brouiller et de protéger ses données privées contre ceux qui ne sont pas autorisés à accéder à ces dites données. Ce n’est pas ce qui manque quand on y pense.

J’aime les appeler nos données sensibles et confidentielles, nos données PDTA. En bon français, ce sont des données qui ne sont « Pas De Tes Affaires ». C’est une expression inspirée de NSFW selon l’expression anglaise “Not safe for work”.

Depuis trois ans, j’utilise BoxCryptor Classic et je peux confirmer sa stabilité. C’est devenu « la » façon de chiffrer mes données sensibles. Auparavant, j’utilisais l’application TrueCrypt, mais elle était moins facile à utiliser. De plus, elle n’est plus supportée par ses créateurs.

Les avantages

1. Espace disque — Je n’ai pas besoin de définir à l’avance l’espace des données qui sera chiffré. L’espace du dossier chiffré s’adapte en temps réel au contenu qu’il contient. Besoin de protéger 10 MO ou 40 GO ? Ça ne change rien et c’est exactement pour cette raison que BoxCryptor est si puissant. De ce côté, c’est l’application qui fait le travail.

2. La version gratuite — La version gratuite crypte un nombre illimité de données et de dossiers. Aucune restriction de ce côté. Par contre l’arborescence, c’est-à-dire les noms de dossiers et des fichiers à l’intérieur du dossier crypté, demeure visible, mais tout de même non accessible. En d’autres mots …

La version gratuite de Boxcryptor laissera le dossier nommé “Nos photos PDTA” comme tel. L’intrus pourra aussi voir les noms de ces photos. Par contre, il ne pourra ouvrir les photos avec aucun logiciel avant d’avoir été autorisé avec Boxcryptor.

3. La version payante — L’avantage d’utiliser la version payante est que tous les noms des dossiers et fichiers sont brouillés lorsque BoxCryptor est inactif. Ainsi, un intrus ne peut pas savoir ce que contiennent les dossiers cryptés. Évidemment lorsqu’on s’identifie, tout redevient normal. Voici un aperçu :

4. Les Plateformes — L’application fonctionne sous toutes les plateformes populaires : Windows, Windows RT, Mac, Linux, iPhone/iPad, Android. Ici, l’avantage c’est que nous avons accès à nos données chiffrées même sur nos appareils mobiles.

5. Dans les Nuages — C’est aussi une solution très puissante pour crypter ses données dans les nuages, que ce soit avec Dropbox, SugarSync ou Box. J’ai déjà souligné l’importance de se soucier de sa vie privée en ligne dans cet article.

Je tiens à mentionner que BoxCrytor est réellement conçu pour être utilisé à partir d’un ordinateur. Au niveau des appareils mobiles, la simplicité de ceux-ci limite grandement les fonctions qui nous permettraient de vraiment travailler de façon transparente avec nos données cryptées. C’est toujours le même dilemme : facilité d’utilisation versus protéger l’utilisateur de lui-même et des intrus.

En écrivant cet article, j’ai remarqué qu’il y a deux versions de Boxcrypter. La version Cloud semble bien, mais je n’aime pas le prix récurant annuel qui vient avec ce plan. La version classique fait parfaitement le travail. Un des meilleurs 40$ investit pour protéger sa vie.


À partager

Sony Picture aurait pu sauver les meubles, sa réputation et la vie privée de ses employés en chiffrant toutes leurs données sensibles. Toujours surprenant de réaliser que tant d’entreprises ne cryptent pas leurs ce qui est si précieux.

Voici la façon la plus facile de se protéger: http://pascalandy.com/blog/voici-comment-chiffrer-ses-donnees-confidentielles-et-ses-photos-pdta/



Pascal Andy

Je m'adresse aux « non technos » qui désirent une meilleure relation avec les technologies. Créateur de play-with-ghost.com, un endroit pour découvrir Ghost, le logiciel sur lequel ce site a été créé.

Montréal Québec Canada http://pascalandy.com/

Subscribe to Le blog de Pascal Andy

Get the latest posts delivered right to your inbox.

or subscribe via RSS with Feedly!